Historique de GALA

Depuis le 1er janvier 2018, GALA est devenu un établissement de l’ARSEA – Association Régionale Spécialisée d’Action Sociale, d’Education et d’Animation –

Auparavant et jusqu’au 31 décembre 2017, GALA était une association départementale d’insertion par le logement.

L’association a été créée en 1990 à Strasbourg à l’initiative d’une douzaine de travailleurs sociaux, confrontés – au sein de leurs structures d’intervention sociale suite à d’énormes difficultés quant aux questions d’hébergement des personnes dont ils s’occupaient.
En effet, il s’avérait que beaucoup de ces personnes – malgré leur volonté de s’inscrire dans un processus d’insertion sociale et/ou professionnelle – ne pouvaient concrétiser leur désir de stabilité car elles se heurtaient au problème d’accès à un logement.

L‘association GALA a été créée par 13 structures [1]  et s’était dotée de statuts, d’un Conseil d’Administration et d’un projet associatif

L’acronyme GALA signifie :

  • en 1990, à sa création : Gestion d’Appartements Locatifs Associatifs
  • en 2009, lors de l’AGE : Groupement Associatif pour le Logement et lAccompagnement
  • en 2018, devenu Etablissement de l’ARSEA : Gestion dAppartements pour le Logement et l’Accomagnement

 

Quelques dates

Décembre 1990 :  création de l’association GALA

Janvier 1991 : création du « Service Logements d’Insertion » (SLI) sur la CUS

Février 1991 : premier bureau loué aux APF Syndicales – Maison de la Famille

Mars 1995 : ouverture d’une antenne à Haguenau avec OPUS 67, 4 rue Thomas Becquet

Mars 1995 : extension du « Service Logements d’Insertion » au secteur de Haguenau

Juin 1995 : ouverture d’une antenne à Saverne, partage des bureaux avec les APF Syndicales de Saverne, 1 rue du Tribunal

Juin 1995 : extension du « Service Logements d’Insertion » au secteur de Saverne

Août 1995 : mise en œuvre du service « Délégations FSL » sur la CUS

Décembre 1995 : ouverture de l’« Espace Relais GALA » (ERG) pour la gestion d’appartements de coordination thérapeutique

Octobre 1996 : naissance du service « Résidences sociales » par la mise en œuvre d’une mission de coordination sociale à la résidence sociale « Couronne »

Janvier 1997 : déménagement du siège dans les locaux de CUS Habitat, 6 rue de Genève

Avril 1997 : ouverture d’une antenne à Molsheim dans la Maison de l’Insertion, 1 chemin de Dorlisheim

Décembre 1997 : confirmation du service « Résidences sociales » dans le cadre du FSL, par la concrétisation d’un accompagnement social lié au logement à la résidence sociale « Couronne »

Décembre 1998 : extension du service « Résidences sociales » avec la mise en place de l’intervention à la résidence sociale « Lausanne »

Avril 1999 : extension du « Service Logements d’Insertion » au secteur de Molsheim

Janvier 2000 : extension du service « Délégations FSL » au secteur sud-ouest (Molsheim, Schirmeck, Obernai, Wasselonne, Saales…)

Avril 2002 : ouverture du service « Hébergement Temporaire Molsheim » (HTM)

Juillet 2004 : fermeture de la Résidence sociale « Couronne » suite à un incendie

Février 2006 : arrêt de l’activité du service Résidence sociale « Lausanne »

Février 2006 : mise en oeuvre du service “Kit J.I.L.”

Octobre 2006 : déménagement du siège dans l’ancien siège social de la SIBAR, 303A avenue de Colmar

Novembre 2006 : création du service “Baux Glissants

Novembre 2006 : ouverture du lieu d’accueil aux usagers de tous les services de GALA

Avril 2010 : le service “Pass Accompagnement” remplace le “Kit J.I.L.”

Décembre 2010 : élection du 1er Conseil de la Vie Sociale (CVS) annuel de GALA

Octobre 2011 : création du dispositif “Accompagnement Vers le Logement” (AVL)

Novembre 2014 : mise en oeuvre du dispositif “DALO

Décembre 2014 : mise en oeuvre du dispositif “Temporéo

Juillet 2015 : mise en oeuvre du dispositifSIVIL (Sortants d’Incarcération Vers l’Insertion Locative)

Janvier 2018 : GALA rejoint l’ARSEA et devient un établissement de l’ARSEA

*    *    *

[1] Liste des associations fondatrices de l’association GALA : Comité de lutte contre la Drogue, GASIST (Groupement des Associations Strasbourgeoises pour l’Insertion par le Travail), Association d’Aide de 1ère Urgence, Étage, Accord, Club de Prévention du Polygone, SPRS, Mission Locale de Strasbourg, VIL.A.JE, Antenne Toxicomanie, SMPR (Service Médico-Psychologique Régional de la Maison d’Arrêt de Strasbourg), Service Socio-éducatif de la Maison d’Arrêt de Strasbourg, DDPJJ (Direction Départementale de la Protection Judiciaire de la Jeunesse).